Le 15 juin 1955 à Palm-Beach en Floride, la police se rend au domicile du juge Curtis Chillingworth et trouve la lumière du porche brisé, des traînées de sang et deux rouleaux de ruban adhésif. Curtis et Marjorie Chillingworth ont disparus. La police n’a que peu d’indice et l’enquête n’avance pas mais elle pense que le juge Joseph Peel pourrait être mêlé aux disparitions.
En 1957, Curtis et Marjorie Chillingworth sont déclarés légalement mort. 
En 1959, Floyd Holzapfel se vante à un ami, James Yenzer, qu’il sait qui a tué les Chillingworths. En Septembre 1960, James Yenzer et un ex-officier de police Jim Wilber piègent Floyd Holzapfel pour qu’il donne d’avantage d’informations tout étant capturé sur bande.
Floyd Holzapfel est arrêté le 1 Octobre 1960. Le 4 octobre, c’est au tour de Joseph Peel.
Bobby Lincoln déjà en prison décide d’avouer contre l’immunité, il déclare que dans la nuit du 14 Juin 1955, Floyd Holzapfel et Bobby Lincoln sont allés au domicile des Chillingworth. Floyd Holzapfel a frappé à la porte, le juge a répondu et Floyd Holzapfel a forcé le juge et sa femme a monté dans le bateau. Après une heure de navigation, le couple a été jeté à la mer avec des ceintures de plombs.
Le 12 Décembre 1960, Floyd Holzapfel plaide coupable pour les deux meurtres. Il est condamné à la peine de mort mais sa peine a été commuée en 1966. Il est mort en prison en 1996. 
Le 30 Mars 1961, Joseph Peel estreconnu coupable de complicité d’assassinat et il a condamné à deux peines à perpétuité mais il est libéré sur parole en 1982 souffrant de grave maladie. Il meurt neuf jours plus tard le 2 juillet 1982. 
Bobby Lincoln a terminé sa peine de prison fédérale en 1962. Il est mort en 2004.
Les corps de Curtis et Marjorie Chillingworth n’ont jamais été retrouvés. 
Les Grandes Affaires Criminelles - 22 - Le Juge Peel - Le Salaire de la Mort
Galerie photos (45)
 

Le 15 juin 1955 à Palm-Beach en Floride, la police se rend au domicile du juge Curtis Chillingworth et trouve la lumière du porche brisé, des traînées de sang et deux rouleaux de ruban adhésif. Curtis et Marjorie Chillingworth ont disparus. La police n’a que peu d’indice et l’enquête n’avance pas mais elle pense que le juge Joseph Peel pourrait être mêlé aux disparitions.

En 1957, Curtis et Marjorie Chillingworth sont déclarés légalement mort.

En 1959, Floyd Holzapfel se vante à un ami, James Yenzer, qu’il sait qui a tué les Chillingworths. En Septembre 1960, James Yenzer et un ex-officier de police Jim Wilber piègent Floyd Holzapfel pour qu’il donne d’avantage d’informations tout étant capturé sur bande.

Floyd Holzapfel est arrêté le 1 Octobre 1960. Le 4 octobre, c’est au tour de Joseph Peel.

Bobby Lincoln déjà en prison décide d’avouer contre l’immunité, il déclare que dans la nuit du 14 Juin 1955, Floyd Holzapfel et Bobby Lincoln sont allés au domicile des Chillingworth. Floyd Holzapfel a frappé à la porte, le juge a répondu et Floyd Holzapfel a forcé le juge et sa femme a monté dans le bateau. Après une heure de navigation, le couple a été jeté à la mer avec des ceintures de plombs.

Le 12 Décembre 1960, Floyd Holzapfel plaide coupable pour les deux meurtres. Il est condamné à la peine de mort mais sa peine a été commuée en 1966. Il est mort en prison en 1996.

Le 30 Mars 1961, Joseph Peel estreconnu coupable de complicité d’assassinat et il a condamné à deux peines à perpétuité mais il est libéré sur parole en 1982 souffrant de grave maladie. Il meurt neuf jours plus tard le 2 juillet 1982.

Bobby Lincoln a terminé sa peine de prison fédérale en 1962. Il est mort en 2004.

Les corps de Curtis et Marjorie Chillingworth n’ont jamais été retrouvés.

Les Grandes Affaires Criminelles - 22 - Le Juge Peel - Le Salaire de la Mort

Galerie photos (45)

 


Le 24 décembre 2002 à Modesto en Californie, Laci Peterson est porté disparue, celle-ci est enceinte de 8 mois. La police fait fouiller le parc où elle aurait disparue mais elle ne trouve aucune preuve. Scott Peterson n’est pas soupçonné mais la police se demande pourquoi il a indiqué être au golf et après à la pêche au moment de la disparition de sa femme. Le comportement de Scott Peterson intrigue les médias, il ne semble pas affecté. 
Le 17 janvier 2003, on apprend que Scott Peterson a une maîtresse Amber Frey, elle décide d’aider la police et des écoutes sont mises en place. Scott Peterson n’y fait que mentir à Amber Frey.
Le 13 Avril 2003, le corps du fœtus, Conner est retrouvé sur une rive de la baie de San Francisco. Le lendemain, c’est le corps de Laci Peterson qui est retrouvé non loin de là. A cause de l’état du corps, la cause exacte de la mort est impossible à déterminer 
Le 18 Avril 2003, Scott Peterson est arrête à La Jolla, en Californie. Il avait sur lui 15 000 dollars et quatre téléphones portables, un pistolet, une carte au lieu de travail d’Amber Frey, le permis de conduire de son frère John Edward Peterson, le nécessaire e camping et 12 comprimés de Viagra. Ses cheveux et sa barbiche sont teint en blond.
Scott Peterson est reconnu coupable des meurtres de Laci et Conner Peterson. Le 16 mars 2005 est condamné à la peine capitale par injection létale. 
Le 6 Juillet 2012, l’avocat de Peterson, a déposé un appel citant un jury affecté par la publicité hostile, une affaire fragile.
True Crime With Aphrodite Jones ~ Scott Peterson – ép 06 
Évoque dans : les maris tueurs
Galerie photos (66)

Le 24 décembre 2002 à Modesto en Californie, Laci Peterson est porté disparue, celle-ci est enceinte de 8 mois. La police fait fouiller le parc où elle aurait disparue mais elle ne trouve aucune preuve. Scott Peterson n’est pas soupçonné mais la police se demande pourquoi il a indiqué être au golf et après à la pêche au moment de la disparition de sa femme. Le comportement de Scott Peterson intrigue les médias, il ne semble pas affecté.

Le 17 janvier 2003, on apprend que Scott Peterson a une maîtresse Amber Frey, elle décide d’aider la police et des écoutes sont mises en place. Scott Peterson n’y fait que mentir à Amber Frey.

Le 13 Avril 2003, le corps du fœtus, Conner est retrouvé sur une rive de la baie de San Francisco. Le lendemain, c’est le corps de Laci Peterson qui est retrouvé non loin de là. A cause de l’état du corps, la cause exacte de la mort est impossible à déterminer

Le 18 Avril 2003, Scott Peterson est arrête à La Jolla, en Californie. Il avait sur lui 15 000 dollars et quatre téléphones portables, un pistolet, une carte au lieu de travail d’Amber Frey, le permis de conduire de son frère John Edward Peterson, le nécessaire e camping et 12 comprimés de Viagra. Ses cheveux et sa barbiche sont teint en blond.

Scott Peterson est reconnu coupable des meurtres de Laci et Conner Peterson. Le 16 mars 2005 est condamné à la peine capitale par injection létale.

Le 6 Juillet 2012, l’avocat de Peterson, a déposé un appel citant un jury affecté par la publicité hostile, une affaire fragile.

True Crime With Aphrodite Jones ~ Scott Peterson – ép 06 

Évoque dans : les maris tueurs

Galerie photos (66)


Le 15 janvier 2002 à Columbus., la police reçoit un appel de Gerald Robert Hand ( 3 ans) qui déclare qu’un homme est rentré dans son domicile et a tiré sur sa femme, Jil Hand (58 ans). Quand la police arrive sur les lieux un homme est retrouve mort dans l’allée. Il s’agit de Walter “Lonnie” Welch (55 ans), Gerald Hand déclare qu’il a tiré sur Lonnie Welch en légitime défense après que celui-ci ai abattu sa femme.
Mais la police se rend compte que les déclarations de Gerald Hand ne correspond pas aux faits. La police reçoit un appel indiquant à la police de fouiller le garage de Gerald Hand, là elle découvre sa comptabilité et une grosse assurance vie sur sa femme. 
Le 9 août 2002, la police arrête Gerald Hand pour le meurtre de Lonnie Welch et de Jil Hand. Les autorités pense qu’il pourrait avoir tué ses deux première épouses mais il n’a pas été inculpé. Dana Anderson (27 ans) et Lori Willis (21 ans) sont décédées en 1976 et 1979 dans la même maison à Columbus. Les procureurs ont déclaré que Gerald Hand profitait de l’argent des assurances. Gerald Hand a toujours nié toute participation aux meurtre de ses épouses. 
Le 31 mai 2003, Gerald Hand est reconnu coupable du meurtre de sa femme et de son meilleur ami. 

Gerald Hand est condamné à la peine de mort. Son exécution été prévue le 25 avril 2006 mais la date a été repoussé.
les maris tueurs
Galerie photos (9)

Le 15 janvier 2002 à Columbus., la police reçoit un appel de Gerald Robert Hand ( 3 ans) qui déclare qu’un homme est rentré dans son domicile et a tiré sur sa femme, Jil Hand (58 ans). Quand la police arrive sur les lieux un homme est retrouve mort dans l’allée. Il s’agit de WalterLonnie Welch (55 ans), Gerald Hand déclare qu’il a tiré sur Lonnie Welch en légitime défense après que celui-ci ai abattu sa femme.

Mais la police se rend compte que les déclarations de Gerald Hand ne correspond pas aux faits. La police reçoit un appel indiquant à la police de fouiller le garage de Gerald Hand, là elle découvre sa comptabilité et une grosse assurance vie sur sa femme.

Le 9 août 2002, la police arrête Gerald Hand pour le meurtre de Lonnie Welch et de Jil Hand. Les autorités pense qu’il pourrait avoir tué ses deux première épouses mais il n’a pas été inculpé. Dana Anderson (27 ans) et Lori Willis (21 ans) sont décédées en 1976 et 1979 dans la même maison à Columbus. Les procureurs ont déclaré que Gerald Hand profitait de l’argent des assurances. Gerald Hand a toujours nié toute participation aux meurtre de ses épouses.

Le 31 mai 2003, Gerald Hand est reconnu coupable du meurtre de sa femme et de son meilleur ami.

Gerald Hand est condamné à la peine de mort. Son exécution été prévue le 25 avril 2006 mais la date a été repoussé.

les maris tueurs

Galerie photos (9)



"Je vais être face à face avec Jésus maintenant… . Je vous aime tous beaucoup. Je vais tous vous voir quand vous y arrivez… . Je vais vous attendre."
Karla Faye Tucker avant son exécution le 3 février 1998
I am going to be face to face with Jesus now… . I love you all very much. I will see you all when you get there… . I will wait for you.~~ Karla Faye Tucker - February 3, 1998 before Executed by injection, Texas.

"Je vais être face à face avec Jésus maintenant… . Je vous aime tous beaucoup. Je vais tous vous voir quand vous y arrivez… . Je vais vous attendre."

Karla Faye Tucker avant son exécution le 3 février 1998

I am going to be face to face with Jesus now… . I love you all very much. I will see you all when you get there… . I will wait for you.

~~ Karla Faye Tucker - February 3, 1998 before Executed by injection, Texas.


Le 19 Juillet 2004, Mark Hacking (28 ans)appelle le 911 pour signaler la disparition de sa femme Lori Hacking (27 ans). Il déclare à la police qu’elle a quitté la maison pour faire son jogging habituel à Memory Grove à Salt Lake City, mais qu’elle n’était pas rentrée. Lori Hacking avait prévu de se rendre en Caroline du Nord, pour que son mari obtienne un diplôme médical, cependant la police découvre qu’il n’a jamais obtenu ce diplôme.
Peu de temps après la disparition de sa femme, Mark Hacking est trouvé errant nu dans les rue et il admis à l’hôpital pour l’évaluation psychiatrique. Là-bas, Mark Hacking engagé un éminent avocat de la défense.
La police trouve du sang à plusieurs endroits dans l’appartement du couple, y compris sur un couteau situé dans la chambre et sur la tête du lit, ainsi que dans la voiture de Lori. En outre, Scott Hacking le frères Mark a indiqué que Mark Hacking  a revendiqué le meurtre de Lori, le 24 Juillet 2004. 
Le 2 Août 2004, Mark Hacking est arrêté pour l’assassinat de sa femme. 
Le 1 Octobre 2004, les restes humains Lori Hacking sont retrouvés dans la décharge du comté de Salt Lake.
Le 15 Avril 2005, Mark Hacking plaide coupable pour assassiner au premier degré.

Le 6 Juin 2005, Mark Hacking est condamné à une peine de prison à vie avec un minimum de 6 ans. Il sera admissible à la liberté conditionnelle en 2034.
les maris tueurs
Galerie photos (37)

Le 19 Juillet 2004, Mark Hacking (28 ans)appelle le 911 pour signaler la disparition de sa femme Lori Hacking (27 ans). Il déclare à la police qu’elle a quitté la maison pour faire son jogging habituel à Memory Grove à Salt Lake City, mais qu’elle n’était pas rentrée. Lori Hacking avait prévu de se rendre en Caroline du Nord, pour que son mari obtienne un diplôme médical, cependant la police découvre qu’il n’a jamais obtenu ce diplôme.

Peu de temps après la disparition de sa femme, Mark Hacking est trouvé errant nu dans les rue et il admis à l’hôpital pour l’évaluation psychiatrique. Là-bas, Mark Hacking engagé un éminent avocat de la défense.

La police trouve du sang à plusieurs endroits dans l’appartement du couple, y compris sur un couteau situé dans la chambre et sur la tête du lit, ainsi que dans la voiture de Lori. En outre, Scott Hacking le frères Mark a indiqué que Mark Hacking a revendiqué le meurtre de Lori, le 24 Juillet 2004.

Le 2 Août 2004, Mark Hacking est arrêté pour l’assassinat de sa femme.

Le 1 Octobre 2004, les restes humains Lori Hacking sont retrouvés dans la décharge du comté de Salt Lake.

Le 15 Avril 2005, Mark Hacking plaide coupable pour assassiner au premier degré.

Le 6 Juin 2005, Mark Hacking est condamné à une peine de prison à vie avec un minimum de 6 ans. Il sera admissible à la liberté conditionnelle en 2034.

les maris tueurs

Galerie photos (37)


Le 22 Janvier 2006, les corps de Rachel et sa fille, Lillian Entwistle sont trouvés dans la chambre principale de la maison louée par la famille Entwistle à Hopkinton. Rachel Entwistle est morte d’une blessure par balle à la tête et Lillian d’une blessure par balle au torse. 
La police découvre que quelques heures après la mort de sa femme et sa fille, Neil Entwistle a acheté un billet aller simple pour Londres et que le 21 Janvier il embarquait sur un vol qui a décollé de Boston.
Le 23 Janvier, la police retrouve Neil Entwistle chez ses parents à Worksop. Neil Entwistle leur a déclaré qu’il a quitté son domicile aux alentours de 9 h trois jours plus tôt pour faire une course et que sa femme et sa fille étaient bien vivant mais que lorsqu’il revenu vers 11 heures, il a trouvé les deux corps. Il a couvert leurs corps avec une couverture mais n’a pas alerté les autorités.
A la police il a indiqué qu’il était désemparé à la vue des cadavres de sa femme et sa fille et qu’il a décidé de se tuer mais qu’il n’a pas reussi et qu’il a décidé de se réconforter auprès de ses parent.
Le départ précipité de Neil Entwistle n’ést pas la seule raison pour laquelle les autorités doute sa version des faits. Son ADN a été retrouvé sur la poignée de l’arme appartenait à son beau-père .
Une fouille de l’ordinateur de Neil Entwistle a révélé que, quelques jours avant les meurtres, il avait regardé un site Web qui décrit «comment tuer quelqu’un». Contrairement aux apparence Neil Entwistle était au chômage depuis Septembre 2005 et était endetté. La police soupçonne une motivation financière.
Le 8 Février 2006, Neil Entwistle est arrêté par l’unité d’extradition du Service de la police métropolitaine de Londres.
Le 28 Mars 2006, Neil Entwistle est inculpé de deux chefs d’assassinat, de possession illégale d’une arme à feu.
Le 11 Avril, il plaide non coupable de tous les chefs d’accusation.
le 25 Juin 2008, il est reconnu coupable de toutes les accusations et est condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.
En Juin 2011, Neil Entwistle fait appel contre sa condamnation pour assassinat. L’appel a été rejeté en Août 2012. Il fait un dernier appel à la Cour suprême américaine mais cet appel a également été rejeté en Janvier 2013. Cette décision signifie qu’il a maintenant épuisé toutes ses voies de recours et va maintenant passer le reste de sa vie en prison. 
les maris tueurs
Galerie photos (59)

Le 22 Janvier 2006, les corps de Rachel et sa fille, Lillian Entwistle sont trouvés dans la chambre principale de la maison louée par la famille Entwistle à Hopkinton. Rachel Entwistle est morte d’une blessure par balle à la tête et Lillian d’une blessure par balle au torse.

La police découvre que quelques heures après la mort de sa femme et sa fille, Neil Entwistle a acheté un billet aller simple pour Londres et que le 21 Janvier il embarquait sur un vol qui a décollé de Boston.

Le 23 Janvier, la police retrouve Neil Entwistle chez ses parents à Worksop. Neil Entwistle leur a déclaré qu’il a quitté son domicile aux alentours de 9 h trois jours plus tôt pour faire une course et que sa femme et sa fille étaient bien vivant mais que lorsqu’il revenu vers 11 heures, il a trouvé les deux corps. Il a couvert leurs corps avec une couverture mais n’a pas alerté les autorités.

A la police il a indiqué qu’il était désemparé à la vue des cadavres de sa femme et sa fille et qu’il a décidé de se tuer mais qu’il n’a pas reussi et qu’il a décidé de se réconforter auprès de ses parent.

Le départ précipité de Neil Entwistle n’ést pas la seule raison pour laquelle les autorités doute sa version des faits. Son ADN a été retrouvé sur la poignée de l’arme appartenait à son beau-père .

Une fouille de l’ordinateur de Neil Entwistle a révélé que, quelques jours avant les meurtres, il avait regardé un site Web qui décrit «comment tuer quelqu’un». Contrairement aux apparence Neil Entwistle était au chômage depuis Septembre 2005 et était endetté. La police soupçonne une motivation financière.

Le 8 Février 2006, Neil Entwistle est arrêté par l’unité d’extradition du Service de la police métropolitaine de Londres.

Le 28 Mars 2006, Neil Entwistle est inculpé de deux chefs d’assassinat, de possession illégale d’une arme à feu.

Le 11 Avril, il plaide non coupable de tous les chefs d’accusation.

le 25 Juin 2008, il est reconnu coupable de toutes les accusations et est condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

En Juin 2011, Neil Entwistle fait appel contre sa condamnation pour assassinat. L’appel a été rejeté en Août 2012. Il fait un dernier appel à la Cour suprême américaine mais cet appel a également été rejeté en Janvier 2013. Cette décision signifie qu’il a maintenant épuisé toutes ses voies de recours et va maintenant passer le reste de sa vie en prison.

les maris tueurs

Galerie photos (59)


Le 7 janvier 2008 à New Haven au Connecticut, Rita Joyce (52 ans) appelle les urgences et indique que son mari est armé mais la ligne coupe brusquement. L’opérateur rappelle aussitôt le mari répond et un coup de feu est tiré.
Quand la police arrivent sur les lieux elle trouve les corps de Jonathan Brookner (56 ans) et Rita Joyce. Ils ont reçu une balles dans la tête et l’arme est retrouvé près de Jonathan Brookner. Il semble que Jonathan a tué sa femme et s’est ensuite suicidé. 
Un e-mail envoyé a la famille quelques minutes avant l’appel confirme le meurtre-suicide car Jonathan Brookner avait découvert que sa femme avait une liaison. 
les maris tueurs

Le 7 janvier 2008 à New Haven au Connecticut, Rita Joyce (52 ans) appelle les urgences et indique que son mari est armé mais la ligne coupe brusquement. L’opérateur rappelle aussitôt le mari répond et un coup de feu est tiré.

Quand la police arrivent sur les lieux elle trouve les corps de Jonathan Brookner (56 ans) et Rita Joyce. Ils ont reçu une balles dans la tête et l’arme est retrouvé près de Jonathan Brookner. Il semble que Jonathan a tué sa femme et s’est ensuite suicidé.

Un e-mail envoyé a la famille quelques minutes avant l’appel confirme le meurtre-suicide car Jonathan Brookner avait découvert que sa femme avait une liaison.

les maris tueurs


Le 11 Janvier 1999, la police reçoit un appel de David Temple (31 ans) qui indique que sa femme a reçu une balle dans la tête Belinda Temple enceinte de huit mois est tué par balle dans la tête. il semble qu’un cambriolage eu lieu mais aucun objet n’a disparus. Étrangement David Temple refuse que la police fouille son domicile.
 La police découvre que David Temple a une maîtresse Heather scott (29 ans). Il devient suspect mais la police n’a pas de preuves. 
En novembre 2004, il est accusé de meurtre avec préméditation.
Le 24 Novembre, David Temple est reconnu coupable d’assassinat pour la mort de son épouse et de la fille à naître.
David Temple est condamné à la prison à vie , il pourra être admissible à une libération conditionnelle après 30 ans. Il a fait appel de la condamnation.
L’arme, un fusil de chasse de calibre 20, n’a jamais été retrouvé.
les maris tueurs
Galerie photos (31)

Le 11 Janvier 1999, la police reçoit un appel de David Temple (31 ans) qui indique que sa femme a reçu une balle dans la tête Belinda Temple enceinte de huit mois est tué par balle dans la tête. il semble qu’un cambriolage eu lieu mais aucun objet n’a disparus. Étrangement David Temple refuse que la police fouille son domicile.

La police découvre que David Temple a une maîtresse Heather scott (29 ans). Il devient suspect mais la police n’a pas de preuves.

En novembre 2004, il est accusé de meurtre avec préméditation.

Le 24 Novembre, David Temple est reconnu coupable d’assassinat pour la mort de son épouse et de la fille à naître.

David Temple est condamné à la prison à vie , il pourra être admissible à une libération conditionnelle après 30 ans. Il a fait appel de la condamnation.

L’arme, un fusil de chasse de calibre 20, n’a jamais été retrouvé.

les maris tueurs

Galerie photos (31)


Le 31 août 1895, le corps de Victor Portalier (16 ans), un berger est retrouvé près de Bénonces dans l’Ain. Il a été éventré, égorgé et mutilé aux parties génitales. Un vagabond a été aperçu dans les alentours. 
Le 19 juin 1897 à Courzieu-la-Giraudière dans le Rhône, le corps d’un autre berger, Pierre Laurent (13 ans) est découvert. Il a été égorgé et mutilé aux parties génitales. 
Le juge d’instruction, Emile Fourquet, chargé de l’affaire fait le rapprochement entre les deux dossiers et apprend que 7 autres meurtres similaires ont eu lieu. A l’aide de tout les dossiers, le juge Fourquet fait une description physique de l’assassin et le 10 juillet 1897, le signalement du meurtrier est diffusé dans la France entière. 
Le 4 août 1897, Joseph Vacher (28 ans) est pris en flagrant délit “d’outrages publics à la pudeur” dans un bois à Champis, en Ardèche. Il a tenté d’agresser une fermière, Marie Plantier. Alerté par les cris de la victime, le mari de celle-ci est venu à son secours et a permis l’arrestation. 
Le 7 septembre 1897, Joseph Vacher est condamné à trois mois de prison par le tribunal de Tournon. L’homme correspond au signalement du juge Fourquet et le 10 septembre transféré. 
Joseph Vacher est reconnu par les témoins comme étant le vagabond dans l’affaire Victor Portalier. Ce soir là, il fait parvenir une lettre au juge enfin d’expliquer son comportement.
Le 10 octobre 1897, après avoir refusé de parler jusque là, Joseph Vacher passe aux aveux d’abord pour huit meurtres. Une nouvelle expertise médicale de l’état mental de Joseph Vacher est demandé. La première établi à la prison de Belley le 19 septembre 1897 par le docteur Bozonnet indiqué que “Le nommé Vacher, détenu, est atteint de débilité mentale, d’idées fixes voisines des idées de persécutions, de dégoût profond pour la vie régulière." Mais le 22 juillet 1898 après 8 mois d’expertise, le rapport du docteur Lacassagne déclare que : Joseph Vacher n’est pas aliéné, il est immorale, violent, temporairement atteint de délire mélancolique avec idée de persécution et de suicide, antisocial et sadique.
Le 28 octobre 1898, Joseph Vacher est reconnu coupable après un quart d’heure de délibérations et sans tenir compte de ses graves antécédents médicaux pour l’assassinat de Victor Portalier. Il est condamné à la peine de mort.
Le 31 décembre 1898, il est guillotiné sur le Champ-de-Mars de Bourg-en-Bresse.
Joseph Vachera avoué 12 crimes :
1- Le 20 mai 1894 à Beaurepaire dans l’Isère, Eugénie Delhomme (21 ans) est assassinée puis violée ;
2- Le 20 novembre 1894 à Vidauban dans le Var, Louise Marcel (13 ans) fille de fermier, est assassinée, éventrée et mutilée ;
3- Le 12 mai 1895 à Étaules en Côte-d’Or, Augustine Mortureux (17 ans) est égorgée et assassinée ;
4- Le 24 août 1895 à Saint-Ours en Savoie, Dame veuve Morans (58 ans) est assassinée, égorgée puis violée ;
5- Le 31 août 1895 à Bénonces dans l’Ain, Victor Portalier (15 ans), berger, est assassiné puis violé ;
6- Le 22 septembre 1895 à Truinas dans la Drôme, Aline Alaise (13 ans) est assassinée ;
7- Le 29 septembre 1895 à Saint-Étienne-de-Boulogne en Ardèche, Pierre Massot-Pelé (14 ans), berger, est assassiné égorgé puis violé ;
8- Le 1er mars 1896 à Noyen-sur-Sarthe dans la Sarthe, Marie Derouet, (11 ans) est égorgée et subit une tentative de viol, elle est sauvée par un garde ;
9- Le 10 septembre 1896 à Busset dans l’Allier, Marie Moussier-Lorut (19 ans) est assassinée ;
10- Le 1er octobre 1896 à Varennes-Saint-Honorat en Haute-Loire, Rosine Rodier (14 ans), bergère, est assassinée ;
11- Fin mai 1897 à Tassin-la-Demi-Lune dans le Rhône, Claudius Beaupied (14 ans), vagabond, est assassiné et jeté dans un puits. Son corps ne sera retrouvé que cinq mois plus tard ;
12- Le 18 juin 1897 à Courzieu-la-Giraudière dans le Rhône, Jean-Pierre Laurent (13 ans), domestique de ferme, est assassiné puis violé.
La police pense que Joseph Vacher pourrait avoir fait beaucoup plus de victimes. 

Des crimes presque parfaits: Joseph Vacher, tueur en série
Film le juge et l’assassin
Dossier complet sur “hérésie.com” 
Galerie photos (31 photos)

Le 31 août 1895, le corps de Victor Portalier (16 ans), un berger est retrouvé près de Bénonces dans l’Ain. Il a été éventré, égorgé et mutilé aux parties génitales. Un vagabond a été aperçu dans les alentours.

Le 19 juin 1897 à Courzieu-la-Giraudière dans le Rhône, le corps d’un autre berger, Pierre Laurent (13 ans) est découvert. Il a été égorgé et mutilé aux parties génitales.

Le juge d’instruction, Emile Fourquet, chargé de l’affaire fait le rapprochement entre les deux dossiers et apprend que 7 autres meurtres similaires ont eu lieu. A l’aide de tout les dossiers, le juge Fourquet fait une description physique de l’assassin et le 10 juillet 1897, le signalement du meurtrier est diffusé dans la France entière.

Le 4 août 1897, Joseph Vacher (28 ans) est pris en flagrant délit d’outrages publics à la pudeur dans un bois à Champis, en Ardèche. Il a tenté d’agresser une fermière, Marie Plantier. Alerté par les cris de la victime, le mari de celle-ci est venu à son secours et a permis l’arrestation.

Le 7 septembre 1897, Joseph Vacher est condamné à trois mois de prison par le tribunal de Tournon. L’homme correspond au signalement du juge Fourquet et le 10 septembre transféré.

Joseph Vacher est reconnu par les témoins comme étant le vagabond dans l’affaire Victor Portalier. Ce soir là, il fait parvenir une lettre au juge enfin d’expliquer son comportement.

Le 10 octobre 1897, après avoir refusé de parler jusque là, Joseph Vacher passe aux aveux d’abord pour huit meurtres. Une nouvelle expertise médicale de l’état mental de Joseph Vacher est demandé. La première établi à la prison de Belley le 19 septembre 1897 par le docteur Bozonnet indiqué que Le nommé Vacher, détenu, est atteint de débilité mentale, d’idées fixes voisines des idées de persécutions, de dégoût profond pour la vie régulière." Mais le 22 juillet 1898 après 8 mois d’expertise, le rapport du docteur Lacassagne déclare que : Joseph Vacher n’est pas aliéné, il est immorale, violent, temporairement atteint de délire mélancolique avec idée de persécution et de suicide, antisocial et sadique.

Le 28 octobre 1898, Joseph Vacher est reconnu coupable après un quart d’heure de délibérations et sans tenir compte de ses graves antécédents médicaux pour l’assassinat de Victor Portalier. Il est condamné à la peine de mort.

Le 31 décembre 1898, il est guillotiné sur le Champ-de-Mars de Bourg-en-Bresse.

Joseph Vachera avoué 12 crimes :

1- Le 20 mai 1894 à Beaurepaire dans l’Isère, Eugénie Delhomme (21 ans) est assassinée puis violée ;

2- Le 20 novembre 1894 à Vidauban dans le Var, Louise Marcel (13 ans) fille de fermier, est assassinée, éventrée et mutilée ;

3- Le 12 mai 1895 à Étaules en Côte-d’Or, Augustine Mortureux (17 ans) est égorgée et assassinée ;

4- Le 24 août 1895 à Saint-Ours en Savoie, Dame veuve Morans (58 ans) est assassinée, égorgée puis violée ;

5- Le 31 août 1895 à Bénonces dans l’Ain, Victor Portalier (15 ans), berger, est assassiné puis violé ;

6- Le 22 septembre 1895 à Truinas dans la Drôme, Aline Alaise (13 ans) est assassinée ;

7- Le 29 septembre 1895 à Saint-Étienne-de-Boulogne en Ardèche, Pierre Massot-Pelé (14 ans), berger, est assassiné égorgé puis violé ;

8- Le 1er mars 1896 à Noyen-sur-Sarthe dans la Sarthe, Marie Derouet, (11 ans) est égorgée et subit une tentative de viol, elle est sauvée par un garde ;

9- Le 10 septembre 1896 à Busset dans l’Allier, Marie Moussier-Lorut (19 ans) est assassinée ;

10- Le 1er octobre 1896 à Varennes-Saint-Honorat en Haute-Loire, Rosine Rodier (14 ans), bergère, est assassinée ;

11- Fin mai 1897 à Tassin-la-Demi-Lune dans le Rhône, Claudius Beaupied (14 ans), vagabond, est assassiné et jeté dans un puits. Son corps ne sera retrouvé que cinq mois plus tard ;

12- Le 18 juin 1897 à Courzieu-la-Giraudière dans le Rhône, Jean-Pierre Laurent (13 ans), domestique de ferme, est assassiné puis violé.

La police pense que Joseph Vacher pourrait avoir fait beaucoup plus de victimes.

Des crimes presque parfaits: Joseph Vacher, tueur en série

Film le juge et l’assassin

Dossier complet sur hérésie.com 

Galerie photos (31 photos)


Le jeudi 2 février 1933 au Mans,René Lancelin se rend à la police car bien que sa femme, sa fille et les 2 bonnes se trouvent à son domicile personne n’ouvre la porte.
Quand la police entre dans la maison, elle découvre les cadavres de Léonie et Geneviève Lancelin énucléées, frappées à coups de marteau et de couteau.
Puis il cherche les domestiques Christine Papin (28 ans) et Léa Papin (22 ans) qui se trouve enfermées dans leur chambre de bonne, collées l’une à l’autre au fond du même lit un marteau couvert de sang à leur coté. Elles avouent immédiatement avoir commis le double meurtre de leurs patronnes en légitime défense.
Lors de l’interrogatoire, les sœurs Papin raconte en détail le terrible double meurtre qu’elles viennent de perpétrer. Une expertise psychiatrique est demandée, elle sont déclarées responsables de leurs actes avec responsabilité partagée. Le 12 juillet 1933, Christine Papin change ses déclarations et indique qu’elle n’a pas agit en légitime défense mais suite à un accès de colère et que sa sœur n’était pas là au début de l’attaque.
Le 29 septembre 1933, Christine Papin est condamnée à la peine de mort pour double meurtre et Léa Papin est condamnéeà dix ans de travaux forcés et vingt ans d’interdiction de séjour pour meurtre avec collaboration.
Le 22 janvier 1934, la peine de Christine Papin est commuée aux travaux forcés à perpétuité mais elle sombre dans un état dépressif avec refus d’alimentation. Elle a alors envoyée en hôpital psychiatrique où elle meurt le 18 mai 1937 à 32 ans.
le 2 février 1943, Léa Papin est libérée. Elle meurt le 24 juillet 2001 à l’âge de 89 ans.
Des crimes presque parfaits ~ Les Soeurs Papin (S3E6) : ici
Galerie photos

Le jeudi 2 février 1933 au Mans,René Lancelin se rend à la police car bien que sa femme, sa fille et les 2 bonnes se trouvent à son domicile personne n’ouvre la porte.

Quand la police entre dans la maison, elle découvre les cadavres de Léonie et Geneviève Lancelin énucléées, frappées à coups de marteau et de couteau.

Puis il cherche les domestiques Christine Papin (28 ans) et Léa Papin (22 ans) qui se trouve enfermées dans leur chambre de bonne, collées l’une à l’autre au fond du même lit un marteau couvert de sang à leur coté. Elles avouent immédiatement avoir commis le double meurtre de leurs patronnes en légitime défense.

Lors de l’interrogatoire, les sœurs Papin raconte en détail le terrible double meurtre qu’elles viennent de perpétrer. Une expertise psychiatrique est demandée, elle sont déclarées responsables de leurs actes avec responsabilité partagée. Le 12 juillet 1933, Christine Papin change ses déclarations et indique qu’elle n’a pas agit en légitime défense mais suite à un accès de colère et que sa sœur n’était pas là au début de l’attaque.

Le 29 septembre 1933, Christine Papin est condamnée à la peine de mort pour double meurtre et Léa Papin est condamnéeà dix ans de travaux forcés et vingt ans d’interdiction de séjour pour meurtre avec collaboration.

Le 22 janvier 1934, la peine de Christine Papin est commuée aux travaux forcés à perpétuité mais elle sombre dans un état dépressif avec refus d’alimentation. Elle a alors envoyée en hôpital psychiatrique où elle meurt le 18 mai 1937 à 32 ans.

le 2 février 1943, Léa Papin est libérée. Elle meurt le 24 juillet 2001 à l’âge de 89 ans.

Des crimes presque parfaits ~ Les Soeurs Papin (S3E6) : ici

Galerie photos


L’enigme de l’impasse Ronsin
Le 31 mai 1908, Rémy Couillard découvre Marguerite Steinheil bâillonnée et ligotée au lit, Émilie Japy morte dans sa chambre une corde autour du cou, puis il découvre le corps d’Adolphe Steinheil lui aussi une corde autour du cou. 
Marguerite Steinheil explique aux policiers avoir été attachée par trois hommes barbu en habits noirs et une femme rousse. La police croit peu la version de Marguerite Steinheil. L’autopsie démontre qu’Adolphe Steinheil a été étranglé par un homme et tenu par un autre. Émilie Japy est morte étouffé, un morceau de coton dans la gorge.
Marguerite Steinheil est connu pour avoir été l’amante du président Félix Faure 10 ans plutôt. 
Le 21 novembre 1908, Rémy Couillard est arrêté, une perle disparue le soir du drame a été retrouvée dans son porte-feuille. Mais le bijoutier de Marguerite Steinheil explique qu’il a modifiée des bijoux à la demande de celle-ci et que cette perle fait partie du lot. Marguerite Steinheil est interrogé et déclare avoir fait accusé Rémy Couillard à la place du vrai coupable du fils de sa gouvernante Alexandre Wolf mais celui-ci est innocenté immédiatement. 
Le 26 novembre 1908, Marguerite Steinheil est arrêtée pour complicité d’assassinat et incarcérée à la prison Saint-Lazare. Puis l’accusation est changé en accusation d’assassinat quand la police découvre que les bijoux n’ont pas été volés. Le 3 novembre 1909, le procès très médiatisé s’ouvre. 
Le 14 novembre 1909, après une plaidoirie de son avocat de plus de sept heures, Marguerite Steinheil est acquittée, bien que le juge ait qualifié son discours de “tissu de mensonges”.
Après le procès, Marguerite Steinheil part vivre à Londres sous le nom de Mme de Serignac. Elle rédige ses mémoires en 1912. Le 26 juin 1917, elle épouse Robert Brooke Campbell Scarlett, sixième baron Abinger. Le 18 juillet 1954, Marguerite Steinheil meurt dans une maison de repos à Hove, dans le comté de Sussex. 
Des crimes presque parfaits ~ Affaire Steinheil, la veuve rouge (S3E5) : ici
Galerie photos : ici

L’enigme de l’impasse Ronsin

Le 31 mai 1908, Rémy Couillard découvre Marguerite Steinheil bâillonnée et ligotée au lit, Émilie Japy morte dans sa chambre une corde autour du cou, puis il découvre le corps d’Adolphe Steinheil lui aussi une corde autour du cou. 

Marguerite Steinheil explique aux policiers avoir été attachée par trois hommes barbu en habits noirs et une femme rousse. La police croit peu la version de Marguerite Steinheil. L’autopsie démontre qu’Adolphe Steinheil a été étranglé par un homme et tenu par un autre. Émilie Japy est morte étouffé, un morceau de coton dans la gorge.

Marguerite Steinheil est connu pour avoir été l’amante du président Félix Faure 10 ans plutôt. 

Le 21 novembre 1908, Rémy Couillard est arrêté, une perle disparue le soir du drame a été retrouvée dans son porte-feuille. Mais le bijoutier de Marguerite Steinheil explique qu’il a modifiée des bijoux à la demande de celle-ci et que cette perle fait partie du lot. Marguerite Steinheil est interrogé et déclare avoir fait accusé Rémy Couillard à la place du vrai coupable du fils de sa gouvernante Alexandre Wolf mais celui-ci est innocenté immédiatement. 

Le 26 novembre 1908, Marguerite Steinheil est arrêtée pour complicité d’assassinat et incarcérée à la prison Saint-Lazare. Puis l’accusation est changé en accusation d’assassinat quand la police découvre que les bijoux n’ont pas été volés. Le 3 novembre 1909, le procès très médiatisé s’ouvre. 

Le 14 novembre 1909, après une plaidoirie de son avocat de plus de sept heures, Marguerite Steinheil est acquittée, bien que le juge ait qualifié son discours de “tissu de mensonges”.

Après le procès, Marguerite Steinheil part vivre à Londres sous le nom de Mme de Serignac. Elle rédige ses mémoires en 1912. Le 26 juin 1917, elle épouse Robert Brooke Campbell Scarlett, sixième baron Abinger. Le 18 juillet 1954, Marguerite Steinheil meurt dans une maison de repos à Hove, dans le comté de Sussex. 

Des crimes presque parfaits ~ Affaire Steinheil, la veuve rouge (S3E5) : ici

Galerie photos : ici


Ted Bundy’s volkswagen. It even still has the front seat removed.

Ted Bundy’s volkswagen. It even still has the front seat removed.

(via enemy-combatant)



Le 11 janvier 1993, un feu éclate à Prévessin-Moëns dans l’Ain, les pompiers retrouvent Jean-Claude Romand (39 ans) inconscient et gravement brûlé. À l’étage se trouve les corps de sa femme Florence (37 ans) et ses enfants.

La police découvre que le feu a plusieurs foyer et que la famille n’est pas morte des causes de l’incendie puisque leur mort est daté du 8 janvier. Florence Romand a été frappé, Caroline (7 ans) et Antoine (5 ans) ont été tué à l’aide d’une carabine.

Les corps d’Aimé et Anne-Marie Romand, les parents de Jean-Claude Romand, sont également retrouvé dans leur maison de Clairvaux-les-Lacs dans le Jura, ils ont reçu plusieurs balles dans le dos. Le chien a également été tué .

Corinne Hourtin, la maîtresse de Jean-Claude Romand, a porté plainte contre son amant qui a tenté de la tué le 9 janvier en forêt de Fontainebleau.

La police découvre rapidement que Jean-Claude Romand a menti a ses proches depuis 18 ans. Il se prêtent médecin travaillant à l’OMS mais il n’a jamais obtenu son diplôme.

Jean-Claude Romand sort du coma fin janvier. Il invente une histoire de commando mais il avoue les faits quand la police lui append tout se qu’elle fait.

Il semble qu’au moment des faits, sa famille était sur le point de découvrir la vérité à son sujet, de plus ses ressources s’étaient progressivement épuisées.

Le 2 juillet 1996, Jean-Claude Romand est condamné à la réclusion à perpétuité, assortie de vingt-deux ans de sûreté. Compte tenu de la détention préventive, il est libérable en 2015.

Dossiers Karl Zéro ~ Jc Romand Autopsie D’un Mensonge : ici

Jean-Claude Romand - Le Roman D’un Menteur : ici

Galerie photos : ici


tedbunny:

Photographs of serial killer Myra Hindley. Hindley murdered 5 children with her partner Ian Brady in what was known as The Moors Murders, due to the fact they buried the bodies on Saddleworth Moor.